Saint-Bernard - Ain

logo du site
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain

Accueil du site > Pages Annexes > Un ravageur pour le Buis

Un ravageur pour le Buis

Le Buis , arbuste robuste et rustique de nos jardins , est aujourd’hui en péril.

18 août -Saint-BernardEn ce mois d’août 2013 sur Saint-Bernard, on constate une forte prolifération de la Pyrale du Buis , un petit papillon de 3 cm. A l’état chenille , sa capacité défoliante est impressionnante et peut conduire à la mort des Buis.

Elle a été observée pour la première fois dans le Bade-Wurtemberg en Allemagne en mai 2007, et a été signalée en masse en Alsace dès août 2008.

De l’avis d’un spécialiste : "Au stade de chrysalide il n’y a rien à faire sauf peut être arroser vos buis avec un jet moyennement soutenu. Ceci permettra de décrocher les chrysalides et de faire tomber les feuilles mortes et les crottes brunes et vertes. Cela aérera vos buis tout en les réhydratant. Vous pouvez également, pour des petites quantités de buis, aspirer les déchets à l’intérieur et au sol. Le plus important est d’évacuer les chenilles. Elles ne doivent pas atterrir dans le compost où elles continueraient leur propagation, mais doivent être incinérées avec les ordures ménagères. 17 août-Saint-Bernard Au stade de papillon, voici une méthode très efficace. Munissez vous d’une épuisette style Gardena et de l’autre main frottez le dessus des buis. Les papillons étant nocturnes sont craintifs et s’envolent. Observez bien oû ils se posent pour les piéger. Cette technique est gratifiante sachant que chaque papillon attrapé vous évitera 200 à 250 œufs (futures chenilles). A la sortie de la chrysalide, le papillon vit environ 1 semaine. Ensuite les œufs donnent naissance à des chenilles qui grandissent et peuvent atteindre 5 cm. C’est la période la plus critique où l’on doit traiter. Le cycle de la chenille dure environ 4 semaines. Pour les personnes qui n’ont pas traité au cours des 2 premières générations (mai et juillet) il y à de fortes chances de rencontrer à la foi les trois stades, chrysalides, papillons et chenilles. Par conséquent il faudra traiter plusieurs fois. Il est important de contrôler régulièrement les buis après chaque traitement. Lors de chaque contrôle il faut bien observer les endroits caché, au centre et sur les cotés. La 3ème génération est prévue pour fin août jusque fin septembre."

Il est urgent de passer à l’action si vous souhaitez sauver vos buis.

Plusieurs traitements sont recommandés en utilisant :

  • Des produits à base de Bacillus thuringiensis.
  • Des produits à base de pyréthrines naturelles ou de synthèse (qui coûtent moins cher).
  • Des produits à base de cyperméthrine (par exemple, Capsicol aussi utilisé contre le papillon du géranium) ou de deltamétrine (à proscrire car nocif pour les abeilles).

Une vidéo nous explique la Pyrale :

Une interrogation dans un moteur de recherche vous permettra d’en savoir encore plus.

Separatif2



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF