Saint-Bernard - Ain

logo du site
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain
  • Saint-Bernard - Ain

Accueil du site > Pages Annexes > Réhabilitation de la maison éclusière

Réhabilitation de la maison éclusière

Depuis 2005, la Communauté de communes s’est engagée dans une démarche de reconquête des berges de Saône afin de permettre une réappropriation du chemin de halage par les habitants, les visiteurs et afin de valoriser le patrimoine fluvial, témoin d’un passé qui a fortement marqué l’histoire des XIXe et XXe siècles de la Saône Vallée.

La maison éclusière de Port Bernalin à Parcieux, construite dans les années 1870 pour héberger les éclusiers chargés de faire fonctionner le barrage à aiguilles ouvrait donc ses portes pour les journées européennes du patrimoine 2012 consacrées au « patrimoine caché ».

Pour l’occasion, elle accueillera deux expositions : une première, présentant la démarche du label « Pays d’art et d’histoire » de la Saône Vallée ; une seconde consacrée à la Saône et réalisée par la Maison du patrimoine de Villefranche-sur-Saône.

Répondant à un programme d’aménagement du cours de la Saône dans la deuxième moitié du XIXème siècle le site de port Bernalin se composait de trois structures : une écluse , un barrage à aiguilles, et la maison éclusière. Aujourd’hui déposé le barrage à aiguilles portait le tirant à 1,80 m. Pour rattraper les 12,95 m de dénivellation entre le canal Rhin Saône et Lyon on construisit onze barrages et écluses. Le barrage consiste en un rideau de madriers mis verticalement côte à côte barrant le lit du fleuve. Ces madriers ou aiguilles d’une section de 8 à 10 cm et longues de 2 à 4 m, selon les barrages, viennent s’appuyer contre un butoir (ou heurtoir) du radier (sur le fond) et sur une passerelle métallique constituée de fermettes. Ces fermettes peuvent pivoter pour s’effacer sur le fond en cas de crue et laisser le libre passage aux eaux.

L’ écluse est ce qui reste de l’ ancienne structure dont l’aménagement remonte à 1875.

La maison éclusière édifiée sur la rive gauche de la Saône et les locaux techniques du barrage ont été construits en face, sur la pointe de l’île Beyne. Les nouvelles conditions de navigation ont entraîné l’abandon de l’utilisation du barrage en 1979.

L’écluse abrite aujourd’hui un petit port de plaisance et le site est dédié à la plaisance, à la pêche, aux loisirs, à la balade.

HORAIRES D’OUVERTURE PENDANT LES JOURNEES DU PATRIMOINE 2012

Expositions : Dimanche 16 septembre 2012 de 10H à 17H30 Tisanerie : Dimanche 16 septembre 2012 de 10H à 17H30

HORAIRES D’OUVERTURE DE LA TlSANERIE ET DES SALLES D’EXPOSITION APRES LES JOURNEES DU PATRIMOINE 2012

Tous les week-end du 22 septembre au 11 novembre 2012 inclus

Horaires septembre et octobre 2012 : samedi et dimanche de 11 H à 19H

Horaires novembre 2012 : samedi et dimanche (jusqu’au 11 novembre inclus) : 9H - 17H

CONTACTS : OFFICE DE TOURISME TREVOUX- SAONE VALLEE (04.74.00.36.32)

Retour à la page précédente

Separatif2



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF